Quel est l'équipement de sécurité à avoir en mer ?

Quel est l'équipement de sécurité à avoir en mer ?

Division 240 : liste des équipements obligatoires à bord.

La navigation de plaisance est régie par une réglementation bien spécifique afin de vous garantir une sécurité optimale en cas de problèmes à bord. Cette réglementation : la Division 240, vous impose une liste d’équipements obligatoires à avoir à bord de votre bateau, celle-ci varie en fonction de votre zone de navigation (distance d’un abri). Le chef de bord est responsable de la vérification et du maintien de la sécurité de toutes les personnes embarquées à son bord.

Commençons par éclaircir quelques notions qui ont été explicitées par la Division 240 :


Abri : “endroit de la côte ou tout engin, embarcation ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant et en repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions météorologiques du moment ainsi que des caractéristiques de l’engin, de l’embarcation ou du navire.”
Chef de bord : “Membre d’équipage responsable de la conduite du navire, de la tenue du journal de bord (lorsqu’il est exigé), du respect des règlements et de la sécurité des personnes embarquées. il s’assure que tous les équipements et matériels de sécurité qui répondent à la réglementation sont embarqués, en état de validité, adaptés à l’équipage et en bon état. Il met en oeuvre ces équipements lorsque les conditions l’exigent.

La réglementation a vu apparaître une nouvelle “zone” de navigation : la zone “semi-hauturière”.
Cela à conduit à des adaptations et à ce jour voici les zones de navigations et leurs délimitations :

  • Basique : Jusqu’à 2 milles d’un abri

  • Côtier : Jusqu’à 6 milles d’un abri

  • Semi-hauturier : Entre 6 et 60 milles d’un abri

  • Hauturier : Au delà de 60 milles d’un abri

Source :  Ministère de la transition écologique et solidaire

Quels type d'armement en fonction de mon programme de navigation ?

Vous l’avez compris, les zones de navigations délimitent la distance d’éloignement d’un abri et détermine l’équipement de sécurité nécessaire adapté en fonction de celle-ci. Nous allons ici vous lister les équipements dont vous aurez besoin en fonction de votre programme de navigation. Ce matériel de sécurité est obligatoire.

Basique : Jusqu’à 2 milles

Un équipement d’aide à la flottabilité (gilet de sauvetage) de 50 newtons au moins. Il doit répondre à la norme ISO 12402 (voir article comment choisir mon gilet de sauvetage). Cet équipement doit être porté obligatoirement si vous n’avez pas de bouée fer à cheval avec feu à retournement à poste.

Un dispositif lumineux car pour “être secouru il faut être vu”, optez pour une lampe torche étanche ou un moyen lumineux individuel (lampe flash ou cyalume). Ce dispositif doit être doté d’un autonomie minimale de 6 heures et être fixé au gilet de sauvetage de chaque équipier. 

Un moyen de lutte contre l’incendie sous la forme d’extincteur et de couverture anti-feu. A voir avec les recommandations du constructeur pour connaître le nombre exact d’équipement à posséder à bord selon les sources de danger (moteur, cuisine, etc)

Un dispositif d’assèchement (pompe de cale à main, écope ou seau). Cet équipement vient en complément des dispositifs installés d’origine par le constructeur du bateau. A savoir que la pompe de cale manuelle doit être manoeuvrable depuis le cockpit même avec toutes les issues et capots fermés.

Un dispositif de remorquage, correspondant à un taquet d'amarrage fixé sur le pont et un bout de remorquage adapté au bateau. 

Une ligne de mouillage pour les bateaux dont le déplacement est supérieur ou égal à 250 kg et le moteur d’une puissance supérieure ou égale à 4.5 kW. Il vous faudra, une ancre à choisir en fonction du poids de votre bateau, une chaîne et du bout pour monter la ligne de mouillage au complet. 

Le pavillon national et un moyen de l'arborer (hampe + suppport par exemple)

Un annuaire des marées 

Un moyen de remonter à bord pour une personne tombée à la mer : une échelle de secours.

Un dispositif coupant l’allumage ou les gaz en cas d’éjection du pilote : un coupe circuit.

→ Retrouvez le pack d’armement Uship avec les éléments basiques à avoir à bord.

Conseils de sécurité Uship :

Entretenez votre gilet de sauvetage très régulièrement pour assurer son utilité à bord. Et faites la révision des bombonnes de CO2 régulièrement. Lire tous nos conseils

Faites réviser votre radeau de survie tous les 3 ans. 

Pensez à vérifier les dates de validité de vos lampes flash, leur batteries ont une durée de vie de 5 ans.

De même, vérifiez la validité de votre pyrotechnie dont la durée de vie est de 3 ans.
Partez toujours avec les batteries chargées de vos équipements (VHF, téléphones portables, etc.)
Vérifiez l’état de vos lignes de vie, longes et harnais, pour assurer la prévention des chutes à la mer.

La Division 240 indique l’armement de sécurité minimum obligatoire. Uship vous propose en plus d’autres équipements pour optimiser votre sécurité: Pâte à colmater Leak Hero , Signal de détresse à Leds Odeo Distress , Feux de secours à Leds, kit de plongée Eazydive , Pince coupe hauban, etc...