Comment profiter au mieux d'une bouée tractable ?

Comment profiter au mieux d'une bouée tractable ?

Utilisation de la bouée tractable


Voilà une activité amusante pour toute la famille ou à partager entre amis, quand les conditions de mer le permettent. USHIP propose à son catalogue des bouées tractables de formes diverses pour une, deux ou trois personnes, simples à mettre en œuvre, facilement transportables et remisables. Mais si pratiquer cette activité est source de plaisir et d’émotions fortes, elle peut se révéler délicate voire dangereuse si les précautions d’usage ne sont pas respectées ou si les compétences et la forme physique de chacun ne sont pas prises en compte.

Avant de pratiquer il faut vous renseigner sur la réglementation nationale et régionale. Cette pratique doit se faire au-delà de la bande littorale des 300 mètres, dans des zones sans grand trafic ni dangers naturels.
Le pilote et les passagers du bateau, ainsi que les utilisateurs de la bouée, doivent se mettre d’accord sur des signes simples permettant de communiquer : arrêter, accélérer, ralentir, tout va bien…. Entre le bruit du moteur et celui de la bouée en mouvement sur l’eau, il sera en effet vain de se parler voire de crier.



Pour le ou les passagers de la bouée


Tout d’abord ne pas surestimer ses forces ni son appétence pour les sensations fortes.
La bouée gonflable ne peut être utilisée par un enfant de moins de 6 ans.
Les utilisateurs doivent porter un gilet de sécurité prévu à cet effet, d’une flottabilité de 50 N et conforme à la division 240.
Attention de ne pas glisser un membre sous l’enveloppe de la bouée, ou sous le système de traction. Bras et jambes doivent être relevés pendant la glisse car la force de l’eau inhérente à la vitesse de l’engin pourrait être dommageable

Veillez à respecter le nombre de personnes maxi qui peuvent utiliser la bouée. Si vous êtes plusieurs, attention aux chocs entre utilisateurs, à la tête comme au corps.



Pour l’équipage du bateau



Il faut être au moins deux sur le bateau, le pilote et un équipier chargé de surveiller la bouée. Le bateau doit arborer une flamme orange d’une longueur de 2 m, placée à une hauteur permettant de signaler l’activité en cours aux autres embarcations sur le plan d’eau. La personne en charge de la surveillance doit avoir l’âge légal requis pour passer le permis.

Il faut s’assurer que la bouée soit bien reliée au bateau avec une corde prévue à cet effet, suffisamment solide, non élastique et d’une longueur adaptée entre 15 et 25 m. Uship proposent des cordes Obrien pour bouée tractée  parfaitement adaptées à l’usage. Cette corde de traction doit être largable par la personne en charge de la surveillance grâce au mousqueton de largage rapide de la corde de traction qui doit être obligatoirement placé côté bateau et manœuvrable facilement.

Le pilote doit veiller à respecter une vitesse adaptée et, en tous cas, ne pas dépasser 32 km/h quand il s’agit d’adultes et de 24 km/h quand il y a un enfant. Il est responsable de la conduite de l’engin et prendra évidemment soin d’éviter des zones avec des rochers, bouées de balisage, pontons, bateaux… Uship propose un rétroviseur qui peut aider à la surveillance de la bouée tractée.

Le pilote ne prendra pas de virages serrés afin d’éviter une accélération trop importante de la bouée tractable, ne provoquera pas d’à-coups et fera attention au « sous marinage » lors de la traction à très basse vitesse.
Afin de récupérer les passagers de la bouée et la bouée elle-même, le pilote s’en approchera à vitesse réduite en se mettant au point mort lors de la jonction. Il veillera à toujours s’approcher du côté qui lui permet de garder un œil sur l’engin et les utilisateurs.



Préparer et entretenir sa bouée tractable et les accessoires


Pour le gonflage, on insère la vessie dans la housse en la positionnant au mieux. Quand il y a plusieurs compartiments, on gonfle en premier lieu les plus petits en finissant par le plus volumineux. Uship propose des gonfleurs manuels, à pieds, mais les modèles électriques sont bien plus rapides et efficaces. Vérifier bien la corde de traction qui doit être en bon état.


Attention, si vous laissez la bouée au soleil, pensez à la dégonfler en partie afin d’éviter toute surpression.


Après utilisation, il convient de nettoyer et rincer à l’eau claire la bouée et la corde, sans utiliser de détergent agressif, de laisser sécher et de la stocker dégonflée à l’abri du soleil.
Pour réparer une crevaison, USHIP propose un kit adapté à cet effet.


Procédure pour réparer sa bouée tractée :

  • Nettoyer la surface autour du trou
  • Découper dans le tissu fourni un morceau rond ou ovale, plus grand que le trou
  • Appliquer une fine couche de colle sur les deux surfaces à assembler, et laisser sécher 1 minute.
  • Puis appliquer la rustine sur le trou en faisant échapper les bulles d’air vers l’extérieur, presser fortement
  • Attendre 24 heures avant de regonfler

Il est temps de partir en mer et de faire profiter les enfants de 7 à 77 ans de cette activité ô combien ludique et enivrante !

bouée tractable